Test d’aptitudes à la réussite : test diagnostique en mathématiques

Par Nathalie Ladouceur. Enseignante en Mathématiques, Collège Lionel-Groulx

La première raison qui nous a poussé à mettre sur pied un test diagnostique est la variation des formations en mathématiques chez les élèves du secondaire selon l’établissement d’études et selon le cours de mathématiques suivi (profil Technico-Sciences ou Sciences naturelles) depuis la dernière réforme au secondaire. De plus, certains enseignants et enseignantes du secondaire n’appliquent pas complètement ou de la même façon la réforme. Donc, dans une même école, il peut y avoir une variation de la formation selon l’enseignant.

Nous voulions connaître nos étudiantes et étudiants dès leur arrivée au Collège et mesurer leurs lacunes en mathématiques à la suite de cette réforme. Nous voulions aussi ajuster notre enseignement pour aider les étudiants le plus possible.

Nous avons donc décidé de créer un test diagnostique. Ce test a été conçu à l’aide du module d’activité « Test » de Moodle. Les avantages étaient nombreux, mentionnons l’autocorrection du test, le fait que le test peut être fait en ligne soit en classe, soit à la maison, le résumé des résultats par question et par étudiant, ce qui permet d’avoir un portrait individuel et collectif des acquis et des lacunes des étudiants.

Capture de l'écran d'accueil du test
Il s’agit donc d’une activité « Test » dans Moodle

Nous avons choisi de faire passer le test en classe, le plus possible au premier cours, selon la disponibilité des laboratoires. Cela permet de s’assurer que les étudiants le font sans notes de cours et sans calculatrice, le test ayant été bâti en ce sens. De plus, cela nous permet de contrôler ou non le temps alloué au test selon l’objectif visé par la professeure ou par le professeur. Il nous est alors aussi possible d’aider les étudiantes ou les étudiants qui auraient des difficultés techniques mineures avec Moodle, avec le test ou avec la passerelle Colnet-Moodle. Enfin, le fait que le test soit fait en même temps par tous les étudiants, en classe, leur permet de constater qu’ils ne sont pas seuls à éprouver des difficultés avec certaines notions de base en mathématiques.

Une fois le test terminé en classe, après l’enregistrement, les étudiants reçoivent automatiquement leur note. Ils peuvent ainsi constater où se situent leurs acquis et leurs lacunes par rapport à leurs notions de base en mathématiques. Ainsi, lorsque nous faisons de la révision en classe, au cours suivant, ils sont beaucoup plus motivés qu’avant. La professeure ou le professeur peut faire des interventions ciblées compte tenu des résultats de l’ensemble des étudiants.

Ce test est utilisé chaque session par la très grande majorité des professeurs de mathématiques du cours Calcul différentiel (201-NYA-05) offert dans les programmes Sciences de la nature et Sciences informatiques et mathématiques (SIM). Cela semble avoir augmenté la motivation des étudiants en ce qui a trait à la révision et diminué le nombre d’étudiants qui attendent d’avoir échoué à un examen avant de commencer à faire des exercices à la maison.

Pour l’avenir, le test sera peut-être retravaillé pour diminuer sa durée. En ce moment, le test nécessite un minimum d’une période, mais idéalement deux périodes sont requises.

De plus, il serait intéressant de pouvoir donner une rétroaction aux étudiants selon les questions qu’ils ont manquées. Par exemple, dans le cadre du projet réussite, nous avions conçu des vidéos sur ces notions. Il serait intéressant que, selon les questions qu’un étudiant a manquées, une rétroaction lui soit fournie avec les références aux capsules vidéos ayant été faites. Malheureusement, pour l’instant, nous n’avons ni le temps, ni les ressources pour ce faire.


Séparateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *